Apprenez l'Espagnol au Costa Rica
Ecole d'Espagnol à San José

Période Pré-colombienne

Malheureusement, les tribus autochtones dans le passé au Costa Rica n'avait pas de langue écrite et n'ont laissé guère de souvenirs de leur vie avant Christophe Colomb. En plus, le Costa Rica n'a pas de grandes ruines en comparaison avec d'autres pays d'Amérique centrale. Cependant quelques objects et des structures ont été trouvés. Il est possible de voir des bijoux de cette époque dans le Museo de Jade ou le Museo de Oro Precolombino. Dans ces musées, il est possible de voir aussi de nombreux objets, notamment l'étonnante sphère parfaitement taillée en granit, dont les archéologues n'ont encore aucune idée de son utilité. Le Costa Rica a été probablement habité par les populations autochtones de 1000 avant J.-C. à l'an 1400.

 

Colonisation

Le Costa Rica a été "découvert" par Christophe Colomb en 1502. Sa découverte a changé le monde de l'Amérique latine pour de bon. Les Espagnols ont réussi à coloniser le Costa Rica, après une lutte longue et difficile. Les groupes autochtones ont eu peur des Européens et de leurs maladies mortelles. Ils ont été rapidement transformés en esclaves. Le pays est devenu connu comme la cote riche, mais il y avait peu de minéraux ou d'autres richesses, par rapport aux autres pays environnants. La capitale à cette époque était Cartago. En 1723 la capitale a souffert d'une éruption du volcan Irazu, mais a été rapidement reconstruite. D'autres villes telles que Heredia et San José ont été construites au début des années 1700, mais la région est restée l'une des conquêtes les moins productives pour les Espagnols. En 1824, le Costa Rica s'est joint à la Fédération d'Amérique centrale et la province de Guanacaste a été annexée par le Nicaragua. Le premier chef de l'Etat, Juan Mora Fenandez, a été élu en 1824.

Temps Modernes

Les premières élections démocratiques ont eu lieu en 1889, bien que celles-ci ne comptaient pas les noirs ou les femmes, qui n'ont pas pu profiter de leurs droits jusqu'en 1949. Ce fut aussi l'année où la Constitution costaricienne a été écrite. Le leader le plus notable aujourd'hui est Oscar Arias Sanchez. Durant son dernier mandat, il a remporté le prix nobel de paix pour aider à mettre fin la guerre au Nicaragua et la création de la stabilité dans d'autres parties de l'Amérique centrale.

Autre Article